MorCosmeticsPour plus de Cosmetiques Bio
Comment prendre soin d’une peau mature ?

Comment prendre soin d’une peau mature ?

À partir de 40 ans, la peau commence à manifester les premiers signes de relâchement, de perte d’élasticité. Après l’apparition des toutes premières rides et ridules vers la trentaine, des petits trucs de rien du tout qui renforçaient davantage votre charme qu’ils ne l’entamaient, voilà que 10 petites années plus tard seulement, vous constatez que votre visage n’a plus sa densité, ni son rebondi. Et là, vous comprenez, vous y voilà : vous entrez dans l’air des peaux matures. Mais non, non, non ! Pas de triste mine ! Car il est tout à fait possible d’avoir un teint frais et éclatant à 40 ans et après. Le secret : des soins spécifiques, des gestes ciblés et une alimentation appropriée. Suivez le guide !

Le bon rituel des peaux matures

Si l’on peut peut-être de temps de temps s’autoriser quelques écarts à 20 ans, vous devez bien comprendre une chose : vous n’avez plus aucun joker pour ne pas vous démaquiller et nettoyer votre visage matin et soir. Ce geste est absolument indispensable à l’entretien de la beauté de votre peau mature. Mais attention, pas n’importe comment. Les peaux après 40 ans ont la particularité de s’assécher. Il vous faudra donc choisir un soin lavant particulièrement doux, comme les pains dermatologiques surgras ou les eaux micellaires, très bien tolérés par les épidermes matures. Le second geste, évident bien sûr, c’est l’application de la bonne crème. Oui mais voilà : des crèmes il y en a tant et tant qu’il est bien difficile de choisir. Enrichies en rétinol, en vitamine A, C, E, ou encore à effet liftant ? Là encore, ce qu’il faut comprendre, c’est que votre couche cornée a cruellement besoin de lipides, pas juste d’hydratation. Votre peau doit être profondément nourrie afin que l’épiderme puisse se reconstruire. Pour cette mission, sachez que deux principes actifs ont déjà démontré leur efficacité : le rétinol et le pro-xylane. Par contre attention si en plus d’être mature votre peau est fragile : vous trouverez de nombreux soins à base de vitamine A ou d’acide glycolique, mais ces derniers peuvent provoquer des réactions et irritations. Enfin, à 40 ans plus que jamais, il faut avoir deux crèmes : une pour le matin qui comportera une protection solaire, et une autre pour le soir, plus riche et nourrissante.

Le bon geste des peaux matures

Eh oui ! Il n’y a pas que le soin du visage qui compte, il y a aussi (et peut-être même surtout) la façon avec laquelle on l’applique sur sa peau. Alors pourquoi ne pas profiter de ces quelques minutes passées dans la salle de bain pour vous offrir un vrai automassage anti-âge ? Quelques petites techniques hyper faciles et rapides :

  • Pour dynamiser l’ovale du visage, pincez la peau sous votre mâchoire, des oreilles au menton et du menton aux oreilles, plusieurs fois dans un mouvement d’aller-retour.
  • Pour stimuler la circulation sanguine tout en luttant contre la pesanteur, massez votre visage en profondeur et toujours dans la direction du bas vers le haut avec le bout de vos doigts.
  • Pour activer le drainage lymphatique autour des lèvres et des yeux, réalisez des petits tapotements circulaires, comme si vous pianotiez avec la pulpe de vos doigts.
  • Pour réveiller l’ensemble de votre teint, finissez par des petites claques sur les joues !
  • Très vite vous ne pourrez plus appliquer vos soins que de cette façon, aussi relaxante que dynamisante, bref, tout ce dont votre peau mature à besoin !

La bonne assiette des peaux matures

La beauté, on le sait, ça se joue aussi de l’intérieur. Et si les peaux matures ont besoin de soins spécifiques, elles ont au même titre besoin d’une attention particulière dans la composition de vos menus quotidiens. Comme dit plus haut, ce dont votre peau a le plus faim, c’est de lipides. Oui, mais pas n’importe lesquels ni n’importe comment. Car pour combler le déficit lipidique de près de 60 % que subit l’épiderme après la ménopause, ce qu’il lui faut, c’est un bon équilibre dans les apports d’oméga-3 et d’oméga-6. Pour mettre ces bon acides gras essentiels dans votre assiette, veillez donc à consommer et à alterner les huiles végétales (colza, lin, olive, noix et germe de blé) et à mettre plusieurs fois par semaine dans vos menus des poissons gras comme le maquereau, le hareng, la sardine ou encore le thon. Enfin, n’hésitez pas à prendre en complément de l’huile de bourrache en gélules, réputée depuis la nuit des temps pour ses bienfaits sur la peau, et surtout sur les peaux matures auxquelles elle apporte des ressources de nutrition bien nécessaires !

MorCosmetics

Commentaires récents

    Archives